France Blog    Découvrez sur ce blog le quotidien de nos athlètes, l’envers du décor de l’équipe Garmin-Sharp, tous nos évènements, sans oublier vos expériences et la façon dont les produits Garmin vous aident au quotidien.

GSD 26 : des tests prometteurs à San Carlos (Mexique)

6 mars 2012 @ 10:55 / Marine


Depuis le début de la commercialisation des nouveaux modules sondeur GSD 24 et GSD 26, plusieurs propriétaires de bateau ont sauté le pas. Leur but, profiter de leur sondeur Garmin pour pêcher à différents endroits du monde.

Récemment, Todd Carver, propriétaire de Portland Marine Electronics, a installé un GSD 26 sur le Riviera 36 d'un de ses clients. Aussitôt installé, ils sont partis naviguer jusqu'à San Carlos (Mexique), pour le tester. En plus du GSD 26 et de sa sonde B265LH à technologie CHIRP, Portland Marine Electronic a également installé un écran multifonctions GPSMAP 6012, un écran multifonction GPSMAP 4012 au fly, une VHF 200i, un pilote automatique GHP 10 ainsi qu’un radar poutre GMR 406xHD.

À 20 nœuds et à 200 kHz, le GSD 26 à permis de scruter les fonds par -300m sur une distance de 18 miles sans décrocher une seule fois ! Une fois arrivés sur leur spot de pêche, le sondeur leur a permis de visualiser des détails incroyables ! Comme vous pouvez le voir sur les captures ci-dessous, ces gars-là ont pu voir leur tombé de leurre jusqu’à -240m », et ont pu même pu dénombrer les poissons qui se cachaient sous la surface grâce à la nouvelle technologie de séparation de cible. Selon Todd, le matériel était « tellement précis » qu’il était très facile de couper les moteurs et se mettre en dérive lorsque l’on passait au dessus d’un bon spot. Dès qu’un poisson apparaissait à l’écran, il savait que ce n’était plus qu’une question de secondes avant que le poisson morde à l’hameçon. Ce qui a également plus à Todd, c’est la possibilité de mettre le sondeur en pause afin de mémoriser la position d’une épave ou d’une tête de roche.

01 02 03

Entre deux prises, nos équipiers ont pu tester le radar haute définition et le pilote automatique. Selon Todd, ils ont été étonnés par la fonction double-veille. La définition de cible était optimale à courte comme à longue portée. Il s’est également félicité du niveau de détail exceptionnel du radar. Concernant le pilote automatique, Todd a apprécié ses qualités. Même par mer formée, le pilote à su tenir son cap et amener le bateau à destination. Et grâce à la technologie Shadow Drive™ éviter les obstacles au dernier moment n’est plus qu’un jeu d’enfant !

Pour conclure sur sa sortie en mer, Todd a déclaré que « Le GSD 26 m’a convaincu sur pluisuers points. Une installation simple et rapide, un paramétrage aisé. En situation de pêche, le sondeur était très précis et à même dépassé les attentes sur de nombreux aspects.

Pour en savoir plus sur le GSD 24 et le GSD 26, consultez les pages produits sur notre site internet.


Archives

25 juillet 2014 @ 10:56

Point Garmin n°21 : La Rue de Rivoli

23 juillet 2014 @ 10:08

Point Garmin n°20 : 54km

23 juillet 2014 @ 10:00

Point Garmin n°19 : Peyrusse Grande
S’abonner au blog

powered by Google